L'immobilier des îles du soleil

Réunion, Maurice, Madagascar, Guadeloupe, Saint-Martin, Saint-Barth

Publiez vos annonces sur immodesiles.fr !

Analyse du marché immobilier de la Réunion - 2eme semestre 2016

La dernière étude de l’Observatoire de l’Immobilier Réunionnais® portant sur l’ensemble des transactions réalisées entre le 1er Juillet et le 31 Décembre 2016 par les 60 agences partenaires de cet organisme indépendant vient de nous être communiquée.
Les résultats de ces travaux exclusifs sont riches d’enseignement.

Les délais de vente atteignent un plus haut historique

Les délais moyens de commercialisation (Mandat/Compromis) évoluent de 26,76 à 28,02 semaines. Ce 2ème semestre 2016 marque un plus haut historique depuis la création de cet organisme en 2005. Si les terrains bénéficient logiquement des délais de vente les plus brefs sur ce territoire où la ressource foncière est limitée, les appartements et les maisons souffrent d’une inertie quasi-identique (29,34 et 29,20 semaines).

La valeur moyenne des transactions baisse légèrement, entraînée par le flot des sorties de défiscalisations

La valeur moyenne des transactions reprend la tendance baissière dont bénéficiait le marché insulaire depuis plusieurs années, exception faite du 1er semestre 2016.Cette tendance s’explique par la hausse relative du volume des ventes d’appartements, qui représentent 51 % des transactions contre 49 % au semestre précédent, mais aussi par la légère minoration de leur valeur d’échange : le prix moyen des appartements vendus ce semestre s’établit ainsi à 112.190 euros contre 113.377 euros au semestre précédent. Près d’un appartement sur deux (47,83 %) se vend sous le seuil symbolique des 100.000 euros, conséquence de l’important volume des ventes de sortie de défiscalisation qui concernent quasi-exclusivement les petites surfaces (du studio au 2 pièces).

Le cœur du marché s’installe sous le seuil des 150.000 euros

Cet important volume des ventes de sortie de défiscalisation a également pour conséquence de maintenir le cœur du marché sous le seuil des 150.000 euros (62,45 % des ventes), alors que plus de 8 ventes sur 10 (80,72 %) se concluent sous la barre des 200.000 euros.
Le volume des ventes du segment supérieur à 300.000 euros s’affaiblit encore et s’établit à 7,43 %, contre 11,22 % au 1er semestre 2016.

Près de 8 propriétaires sur 10 toujours dans l’erreur d’appréciation !

75,10 % des propriétaires d’appartement et 78,07 % des propriétaires de maison qui ont vendu leur bien au cours de ce second semestre 2016 ont dû baisser leur prix pour parvenir à conclure leur transaction. Ces chiffres, extrêmement stables depuis des années, illustrent parfaitement la forte dichotomie existant entre le marché apparent (prix relevé sur les offres de vente) sur lequel se basent trop souvent les propriétaires pour déterminer leur prix de mise en vente selon un processus de comparaison, et le marché réel (prix réel de vente après négociation), incontournable in fine mais hors de portée du vulgum pecus.
Cette erreur d’appréciation de valeur de la part des propriétaires est d’autant plus dommageable que l’attractivité d’un bien immobilier sur le marché s’érode avec le temps…

L’Observatoire de l’Immobilier Réunionnais® a justement pour vocation, via son réseau exclusif de 60 agences immobilières partenaires qualifiées, de vous apporter une connaissance parfaite de ce marché réel. Ces précieuses informations, segmentées par type de bien, par quartier et gamme de prestations, vous permettront de réaliser votre projet de vente et/ou d’achat dans les meilleures conditions.
L’analyse exclusive des transactions effectivement conclues au cours de ce second semestre 2016 à la Réunion a été livrée à ces 60 professionnels partenaires dès le 10 Février : n’hésitez pas à les consulter pour accéder à cette expertise !

Cliquez ici pour trouver l'agence partenaire la plus proche !

ANALYSE DU MARCHE IMMOBILIER REUNIONNAIS - 2eme SEMESTRE 2016
  Ile de la 
Réunion
Région
Est
Région
Nord
Région
Ouest
Région
Sud
Prix moyen
Net Vendeur
153 044
euros
108 758
euros

140 304
euros
179 353
euros
139 908
euros

Prix moyen Net Vendeur
2016-01
157 024
euros
139 793
euros
153 472
euros
194 291
euros
125 549
euros
Délai de vente moyen 28,02
semaines
28,32
semaines

30,62
semaines

27
semaines

26,44
semaines

Délai de vente 2016-01 26,76
semaines
20,43
semaines
26,74
semaines
28,04
semaines
26,95
semaines
Proportion de ventes
négociées à la baisse
62,50 %
77,27 %
74,84 %
44,20 %
70,29 %
Proportion de ventes
négociées à la baisse
2016-01
68,37 % 72,22 % 80 % 65,19 % 59,60 %
Source Observatoire de l’Immobilier® - www.obsimmo.fr - Reproduction partielle ou totale strictement interdite
ANALYSE DU MARCHE REUNIONNAIS - 2eme SEMESTRE 2016
  APPARTEMENTS MAISONS TERRAINS
Prix moyen net
vendeur
112 190 euros
262 584 euros
136 366 euros
Proportion de ventes
négociées
75,10 %
78,07 %
24,03 %
Délai moyen de 
vente
29,34 semaines
29,20 semaines
24,39 semaines
Parts de marché 51 %
23 %
26 %
Ventes < 101 KE 47,83 %
4,39 %
24,81 %
101 KE < Ventes < 151 KE 29,25 %
14,04 %
45,74 %
151 KE < Ventes < 201 KE 14,23 %
21,05 %
24,03 %
201 KE < Ventes < 300 KE 7,51 %
35,09 %
2,33 %
Ventes > 300 KE 1,19 % 25,44 %
3,10 %
Source Observatoire de l’Immobilier® - www.obsimmo.fr - Reproduction partielle ou totale strictement interdite

 

Analyse du marché immobilier locatif du second semestre 2016

La crise financière de 2008 et son corollaire, la baisse du nombre de mises en chantier de programmes immobiliers, a profondément modifié la typologie du marché locatif en créant, sur certains secteurs de l’île, une relative pénurie de logements par baisse du volume de l’offre. Les années 2011 et 2012 ont été marquées par un renforcement de ce déséquilibre entre une offre limitée et une demande devenue excédentaire. L’année 2013 a été caractérisée par une tendance contradictoire, détente du marché au 1er semestre, suivie d’une nouvelle tension en fin d’année.

L’année 2014 a été marquée par une nouvelle détente du marché immobilier locatif insulaire, confirmée en 2015 et début 2016.

Ce second semestre 2016 montre une nouvelle tension du marché locatif, marquée par des délais de vacance locative extrêmement brefs et très homogènes entre les différentes régions insulaires.

- La durée de vacance moyenne baisse sensiblement et s’établit à 2,88 semaines, contre 8,93 semaines au premier semestre 2016.

- Le marché Sud bénéficie toujours des délais les plus brefs avec 2,27 semaines de vacance moyenne.

Le marché Ouest voit ses délais diminuer fortement à 3,25 semaines.

La région Nord bénéficie aussi de la tension du marché : le délai moyen de vacance est inférieur à 4 semaines.

- La proportion des baux ayant donné lieu à une baisse du loyer lors du changement de locataire est également en baisse sensible à 11,26 %.

ANALYSE DES LOCATIONS DU 2eme SEMESTRE 2016
  Ile de la Réunion Région Est Région Nord Région Ouest Région Sud
Délai moyen de location

1er semestre 2016
2,88 semaines

8,93 semaines
2,75 semaines

16,22 semaines
3,51 semaines

10,92 semaines
3,25 semaines

7,58 semaines
2,27 semaines

5,84 semaines
Proportion de locations
négociées à la baisse

1er semestre 2016

11,26 %

46 %

NS

72,88 %

NS

50,46 %

11,50 %

31,25 %

11 %

32,67 %
Source Observatoire de l’Immobilier® - www.obsimmo.fr - Reproduction partielle ou totale strictement interdite

Plus d’informations et de chiffres exclusifs…

Historique des analyses des marchés immobiliers